Philipot

Bruxelles | Théâtre | Théâtre Les Tanneurs

Dates
Du 14 au 25 septembre 2021
Horaires
Tableau des horaires
Théâtre Les Tanneurs
Rue des Tanneurs, 75 1000 Bruxelles
Contact
http://www.lestanneurs.be
info@lestanneurs.be
+32 2 512 17 84

Moyenne des spectateurs

starstarstarstar-offstar-off

Nombre de votes: 1

Philipot

Le collectif Fany Ducat, que l’on a eu beaucoup de plaisir à découvrir avec son thriller absurde Les Falaises et sa forme courte décalée Luc, Corinne, Alain et Stéphane, revient en force avec le troisième volet de sa série théâtrale. Bien que chaque épisode demeure autonome et singulier, les intrigues ont toutes comme cadre une petite ville côtière fictive qui semble être le théâtre d’événements tragiques et extraordinaires. Après avoir pris comme lieux d’intrigue un commissariat et une ferme, Fany Ducat choisit une maison communale, et plus particulièrement sa grande salle de réception. Un lieu d’expérience commune et de rassemblement qui se situe à la frontière du privé et du public. La sphère intime, celle que l’on montre rarement aux spectateur·rices, s’insinue dans toute la pièce. Les codes de jeu réalistes et minimalistes, de même que les rythmes, permettent de surprendre le public et de créer des situations burlesques. Entre poésie, décalage et réalisme, Philipot emprunte ses références à l’univers cinématographique, tant à l’esthétisme du cinéma nordique de Aki Kaurismaki et Roy Andersson, qu’au réalisme burlesque des films Toni Erdmann de Maren Ade et Yiyi d’Edward Yang.

Distribution

Jeu : Baptiste Beignon Pirvet, Antonin Jenny, thomas Noël
Mise en scène : Cie Fanny Ducat (Charles-Hyppolyte Chatelard, Alice De Cat et Antonin Jenny)

Laissez nous un avis !

1 Message

  • Philipot

    Le 23 septembre à 12:44 par mimi5

    Je suis mitigée. C’est lent, tantôt intriguant, tantôt palpitant, tantôt hilarant, mais aussi agaçant parce que l’on ne sait pas où nous mène cette succession de scènes dont le seul fil conducteur est une élection en toile de fond. Contrairement à mon compagnon qui s’est un peu ennuyé, je me suis laissée emportée dans le déroulé paisible ou tonitruant des séquences.
    Un petit plus pour la disposition de la scène dont la proximité nous permet de nous plonger (dans le noir) et dans l’action, mais il manque, selon moi, quelques petits éléments de mises en scène, des pièces indispensables pour pouvoir partir sur l’une ou l’autre interprétation. J’imagine que je comprendrais en lisant le texte de l’auteur, mais ce n’est quand même pas le but…
    Je reste donc sur ma faim. Tout en gardant en mémoire les excellents moments passés en compagnie d’acteurs au talent remarquable !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Théâtre Les Tanneurs


Rue des Tanneurs, 75
1000 Bruxelles