Passagers

Woluwe-Saint-Lambert | Spectacle | Théâtre Wolubilis

Dates
Du 7 au 10 novembre 2019
Horaires
Tableau des horaires
Théâtre Wolubilis
Cours Paul-Henri Spaak, 1 1200 Woluwe-Saint-Lambert
Contact
http://www.wolubilis.be
d.crista@woluwe1200.be
+32 2 761 60 30

Moyenne des spectateurs

star-offstar-offstar-offstar-offstar-off

Nombre de votes: 0

Passagers

Qu’ils se passent dans un abri de fortune (Traces), au coeur d’une cuisine (Cuisine et confessions) ou qu’ils fassent valser les murs (Réversible), leurs spectacles conjuguent prouesses acrobatiques, chorégraphies et compositions musicales sublimes. Inspiré de l’univers du train et présenté comme une métaphore de l’existence, Passagers atteint des sommets inégalés.

Le temps d’un voyage, huit solides acrobates se côtoient dans un wagon de train. Inspirés par le mouvement et la transition du parcours, ils racontent leurs histoires faites de fuites et de rencontres et métamorphosent leur compartiment en aire de jeu propice aux confidences. Contorsions entre les banquettes, voltiges fascinantes au cadre russe, équilibres gracieux au fil de fer... rythment ce voyage hautement esthétique. Une réussite totale à partager en famille.

Distribution

Les 7 doigts de la main IDÉE ORIGINALE Shana Carroll MISE EN SCÈNE, CHORÉGRAPHIE Shana Carroll ASSISTÉE DE Isabelle Chassé AVEC Sereno Aguilar Izzo, Louis Joyal, Maude Parent, Samuel Renaud, Brin Schoellkopf, Sabine Van Rensburg, Freyja Wild, Conor Wild SCÉNOGRAPHIE Ana Cappelluto DIRECTION MUSICALE Colin Gagné VIDÉO Johnny Ranger LUMIÈRE Éric Champoux + D’INFOS SUR wolubilis.be

Laissez nous un avis !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Samedi 9 novembre 2019, par Catherine Sokolowski

Ne ratez pas le train !

Faut-il encore présenter « Les 7 Doigts de la main », ces 8 (!) acrobates plus agiles, inventifs, poétiques les uns que les autres ? Après « Traces », « Cuisine et confessions » et « Réversible », le collectif québécois revient avec un splendide voyage en train, plus poétique que jamais. L’enchaînement des séquences de cerceau, trapèze, contorsion, chant ou fil de fer au rythme d’un très bel arrangement sonore signé Colin Gagné laisse le spectateur pantois. Avec « Les 7 Doigts » (nouvelle appellation), pas de doute, le cirque moderne a de l’avenir !

Des chaises en guise de banquettes, des valises et des vêtements qui tombent du ciel, le départ est proche ! Une première circassienne se contorsionne puissamment pour donner vie aux multiples cerceaux qui l’entourent. Elle est blonde, tatouée, jeune et lumineuse. Son sourire omniprésent s‘affiche comme une invitation au voyage et aux rencontres.

Des ponts, des routes, la campagne, le ciel. En toile de fond des projections simulent la vue depuis les fenêtres du train imaginé par les artistes. Les numéros s’enchaînent comme les paysages, plus esthétiques les uns que les autres.

L’équilibriste fascine, souple et élancé, il connaît son fil par cœur. A l’arrière, l’image du toit d’un train en marche, comme s’il y était.

Dans l’une des séquences suivantes, une jeune artiste est projetée du sol vers le trapèze avant d’être renvoyée vers le sol. Un jeu de ping-pong époustouflant.

Impossible d’être exhaustif, il faudrait parler de la voltige au cadre russe, des numéros au sol et quand bien même, les descriptions ne seraient pas à la hauteur de la réalité. Un petit bémol cependant : les séquences parlées sont difficilement compréhensibles.

La metteuse en scène, Shana Carroll, a créé ce spectacle en se basant sur son expérience de voyage en train, avec des amis, des amoureux et de parfaits inconnus. Après l’avoir présenté au Canada en 2018, le collectif créé en 2002 poursuit actuellement une tournée internationale de deux ans et demi. Du rêve, de la poésie, de l’émerveillement pour toute la famille. Un hommage aux rencontres furtives à ne pas manquer surtout si vous n’avez jamais eu l’occasion d’assister à un spectacle des « 7 Doigts ».

Théâtre Wolubilis


Cours Paul-Henri Spaak, 1
1200 Woluwe-Saint-Lambert