Les envies sauvages

Bruxelles | Théâtre | Les Riches-Claires

Dates
Du 9 au 25 octobre 2019
Horaires
Tableau des horaires
Les Riches-Claires
Rue des Riches Claires, 24 1000 Bruxelles
Contact
http://www.lesrichesclaires.be
accueil@lesrichesclaires.be
+32 2 548 25 80

Moyenne des spectateurs

star-offstar-offstar-offstar-offstar-off

Nombre de votes: 0

Les envies sauvages

Alice et Romain s’aiment. Dans une tentative désespérée de revenir à l’essentiel, ils partent vivre dans une cabane nichée au cœur de la forêt… Leur quête d’utopie résistera-t-elle au fond des bois ? Et si, finalement, pour résister au monde, il fallait s’en extraire ?

Une comédie noire qui fait un état des lieux cinglant sur le conditionnement de la société contemporaine.

► Du 9 au 25 octobre
Le mercredi 19h - Jeudi et vendredi à 20h30
Lundi-théâtre : 14.10 à 20h30 (6€)
Le 16.10 à 19h : Max. 10€ en prévente

Distribution

Avec Sarah Dupré et Thibault Packeu - De Céline Scoyer - Mise en scène : Thibaut Neve - Scénographie : Mathieu Delcourt - Visuel That Design Bastard. Une production de la Compagnie Chéri-Chéri, avec le soutien de la Cocof.

Laissez nous un avis !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Mardi 15 octobre 2019, par Marion Hermet

Les Envies Sauvages ou l’itinéraire fatal d’un couple moderne

Alice et Romain prennent le fou pari d’aller vivre durant un an dans une cabane au fin fond du monde, coupés de toute civilisation moderne. Une promesse qui ne tient finalement… pas.

Le synopsis est pourtant prometteur : un couple bruxellois décide de tout plaquer – boulot, entourage, vie quotidienne – pour aller vivre en Thaïlande, dans une cabane. Sans lien avec le monde extérieur, ni les réseaux sociaux. Un tour de l’Asie en auto-stop –comme annoncé aux proches – transformé en un an dans un petit nid douillet refait. Conscients de leur amour et de cette opportunité, la relation entre Alice et Romain est pourtant remise en question maintes fois dans ces septante cinq minutes.
Elle – Sarah Dupré – est perfectionniste, adorable mais bien trop tranquille. Il – Thibaut Packeu – est très chiant, s’énerve vite, vraiment attaché à sa célébrité numérique grâce à sa chaîne YouTube.
Starification dont il compte bien profiter en filmant son aventure, accompagné de tutos pour être un bon survivant perdu au milieu de nulle part. Malheureusement, un de ses tutoriels va être perturbé par un passant venu se balader en forêt : ce sera le début de la longue mais douloureuse chute pour les deux protagonistes, entre quelques instants de répit.

Nous nous retrouvons nez à nez avec une comédie de situation qui a son charme et sa durée idéale, mais qui possède également d’énormes défauts, et ce pour plusieurs raisons. Le rythme de la pièce n’est pas forcément soutenu et quelques moments de flottement sont présents. Les caractères sont souvent irritants, représentant bien une certaine idée du couple en vie quotidienne, entre les moments de bonheur et les engueulades. Alice insiste fortement sur l’entretien de la cabane tandis que Romain est davantage concentré sur sa carrière de youtubeur nombriliste et à couper le bois. Des places bien attribuées, ce qui renforce le côté sexiste – et fortement cliché - de la pièce. Bien que l’idée d’être coupé de la civilisation soit principalement représentée, des clins d’œil sont utilisés dans cette pièce pour rappeler que tôt ou tard, la bulle utopique finira par être éclatée. Comme les messages du répondeur venant des proches, du banquier. Ou des annonces venant de différents journaux télévisés.

Les Envies Sauvages partait avec de belles attentes sur le papier, mais qui ne réussit pas à atteindre cependant ces objectifs. Et ce, malgré les bons points d’une comédie ayant pour morale principale : l’utopie est une idée parfois impossible à atteindre.

Les Envies Sauvages de Céline Scoyer, jusqu’au 25 octobre 2019 aux Riches Claires.

Les Riches-Claires


Rue des Riches Claires, 24
1000 Bruxelles