La revanche d’Ingrid

Ixelles | Théâtre | TTO - Théâtre de la Toison d’Or

Dates
Du 31 janvier au 9 mars 2019
Horaires
Tableau des horaires
TTO - Théâtre de la Toison d'Or
Galerie de la Toison d'Or, 396 1050 Ixelles
Contact
http://www.ttotheatre.be
info@ttotheatre.be
02-510.05.10

Moyenne des spectateurs

starstarstarstar-offstar-off

Nombre de votes: 7

La revanche d’Ingrid

Un ancien football club et sa buvette familiale risquent de mettre la clé sous la porte si une solution financière n’est pas trouvée dans l’urgence. Voici le point de départ d’une histoire qui voyage à travers les époques (1945, 1986 et 2018), au sein d’un clan familial pas très fute-fute (coucou la consanguinité) à la recherche d’un mystérieux butin enfoui pendant la Guerre. Dans un rythme et une mise en scène effrénés, une trentaine de personnages déambulent dans un univers « Tarantinesque » croisé avec un épisode de Strip Tease. Voilà l’équipe de « Délivre-nous du mal » et « Purgatoire » réunie à nouveau pour le meilleur et surtout, le rire.

Distribution

De Xavier Elsen, Alexis Goslain et Amélie Saye Mise en scène Alexis Goslain Assistanat Arnaud Van Parys Avec Jean-François Breuer, Catherine Decrolier, Thomas Demarez, Julie Duroisin, Xavier Elsen et Amélie Saye Scénographie Charly Kleinermann et Thibaut De Coster Création lumières Sébastien Mercial Production Théâtre de la Toison d’Or et Lato Sensu asbl

Laissez nous un avis !

6 Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Mercredi 27 février 2019, par Palmina Di Meo

Farce en trois temps

Vous n’arriverez pas à compter les pièces de ce puzzle ubuesque que cache la « Revanche d’Ingrid ». Xavier Elsen, Alexis Goslain et Amélie Saye ont concoté pour la troupe du TTO un voyage dans ce qui pourrait être l’arbre généalogique d’une famille de barakis des plus fêlés. Ils exploitent la guinguette d’un club de foot en faillite en fantasmant sur un hypothétique trésor datant de la première guerre qui pourrait les sauver de la banqueroute.

Grinçants et agressifs, ils ne sont pas sans rappeler « Affreux, sales et méchants » et si la collaboration entre eux est improbable, c’est qu’ils se croisent plus qu’ils ne se parlent. Rien d’étonnant alors qu’un hold up puisse se conclure par le rapt de Claude Barzotti.

Si l’intrigue relève de l’enchaînement de bévues avec une étape dans un night-club bancal, prétexte à pousser la chansonnette, la joyeuse bande que forment Jean-François Breuer, Catherine Decrolier, Thomas Demarez et Julie Duroisin, quant à elle, maîtrise parfaitement les recettes du rire. Jeu expressionniste à la limite clownesque, ils passent d’un personnage à l’autre sans interruption.

Cette revanche dont on ne connaîtra le fin mot qu’au baissé du rideau prend donc des allures de course folle où les comédiens changent de peau au quart de tour. Ils vous tiendront en haleine par un jeu de chassé-croisé entre trois époques entretenant le suspens du mot de la fin. 1945, là où tout a basculé, 1985 et l’âge d’or de la chanson française, et 2014 qui voit les Diables rouges éliminés de la Coupe du monde.

Un spectacle au rythme endiablé, une pantalonnade où l’intrigue se noie dans les retournements de situation et les digressions. Les comédiens tiennent la barre mais le spectateur s’essouffle.

TTO - Théâtre de la Toison d’Or


Galerie de la Toison d’Or, 396
1050 Ixelles