Françoise par Sagan

Ixelles | Théâtre | TTO - Théâtre de la Toison d’Or

Dates
Du 28 au 29 novembre 2019
Horaires
Tableau des horaires
TTO - Théâtre de la Toison d'Or
Galerie de la Toison d'Or, 396 1050 Ixelles
Contact
http://www.ttotheatre.be
info@ttotheatre.be
+32 2 510 05 10

Moyenne des spectateurs

star-offstar-offstar-offstar-offstar-off

Nombre de votes: 0

Françoise par Sagan

À partir d’interviews de Françoise Sagan publiées chez Stock dans le recueil « Je ne renie rien », Caroline Loeb tisse un monologue où l’auteure de « Bonjour Tristesse » se révèle avec tendresse, intelligence et subtilité. Émouvante, drôle, lucide et implacable, l’écrivaine nous parle de son amour absolu pour la littérature, de la fragilité des hommes, de l’importance du désir, de son dédain pour l’argent, de sa passion pour le jeu, et de la mort en embuscade. Mise en scène par le génial (au sens propre) Alex Lutz, Caroline Loeb incarne avec sensibilité cette passionnée de la vie, toujours sur le fil du rasoir. Un spectacle nommé comme meilleur seul en scène aux Molières 2018.

Distribution

De et avec Caroline Loeb Mise en scène Alex Lutz

Laissez nous un avis !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Samedi 30 novembre 2019

SAGAN PAR SAGAN - UN ART DE VIVRE AVEC MAJUSCULES

Plus de 100 représentations pour ce portrait de Sagan à travers ses interviews. Et le charme opère immanquablement car c’est le cœur qui parle avec bienveillance pour soi et les autres.
Dès l’enfance, Françoise Sagan démontre un caractère trempé et un sens aigu de
l’observation des faiblesses de son entourage. Esprit libre et entêté, elle s’impose à 18 ans avec « Bonjour tristesse », son premier roman qualifié alors de scandaleux sur le passage de l’adolescence à l’âge adulte.

On connait Sagan à travers les vidéos qui en ont été faites. Caroline Loeb lui restitue une fragilité qui n’est pas toujours apparente dans les interviews qu’elle a accordées. On redécouvre dans ce spectacle une personnalité à la fois solide, sûre de ses choix de vie et aussi empreinte d’une timidité invaincue et d’une appréhension du regard des autres, comme une gamine surprise en flagrant délit de bêtiser. Avec une complaisance assumée, elle s’auto-définit comme un être aimant la vie, les distractions, la paresse. Et c’est cet amour de l’instant présent délicieusement savouré que l’on retient comme le secret de ce que l’on qualifie de« bonheur ».

Pas d’autoanalyse pour Françoise mais une sincérité, une acceptation de soi comme un défi.
Le goût de l’alcool, du jeu, le dédain pour l’argent sauf à le « jeter par la fenêtre à condition que quelqu’un le ramasse en dessous », on est sans défenses devant une telle insouciance !

Caroline Loeb s’est glissée dans la peau de Sagan avec délicatesse et l’illusion est surnaturelle. Perruque poivre et sel, tête légèrement penchée de côté, voix d’éternelle jeune fille, bras repliés comme pour saisir la vie à bras-le-corps, c’est Françoise sous le masque Sagan que l’on voit. Ce n’est que lorsque Caroline se libère de sa perruque à la fin du spectacle que le charme est rompu. Car Sagan est ce qu’elle n’a jamais cherché à être : un personnage de roman !

Enfance et adolescence non conformiste, vedettariat précoce, vitesse et brisures physiques, elle n’a renié aucune de ses passions, portée par celle qui détrône toutes les autres, la passion de la littérature. L’amour des mots, de tous les mots, même les plus utilitaires et l’art de les manier, voilà le secret Sagan. Un portrait sincère, sublime, envoûtant d’une femme qui se disait ordinaire mais qui reste un mythe pour beaucoup.
Merci au TTO !

TTO - Théâtre de la Toison d’Or


Galerie de la Toison d’Or, 396
1050 Ixelles