La Maison de Bernarda Alba

Ixelles | Théâtre | Théâtre de La Flûte Enchantée

Dates
Du 11 septembre au 4 octobre 2015
Horaires
Tableau des horaires
Théâtre de La Flûte Enchantée
rue du Printemps, 18 1050 Ixelles
Contact
http://www.lafluteenchantee.be
la.flute.enchantee@skynet.be
0474 28 82 69

Moyenne des spectateurs

starstarstarstar-halfstar-off

Nombre de votes: 19

La Maison de Bernarda Alba

Son mari venant de mourir, la veuve Bernarda, fidèle à la coutume ancestrale, impose huit ans de deuil et de réclusion à ses filles.
En tentant d’échapper à cette loi ancestrale, Adéla, la plus jeune des sœurs, mettra en jeu sa propre vie.
Cette magnifique histoire brûlante, passionnée, déchirante et désespérée ira vers un dénouement impitoyable.

Distribution

De Federico Garcia Lorca, mise en scène de Jacqueline Préseau, avec Françoise Licour, Karinne Bonnel, Jacqueline Préseau, Céline Robaert, Valérie Drianne, Sibylle du Plessy, Ilona Merkovic et Aurélie Deneubourg

Laissez nous un avis !

32 Messages

  • La Maison de Bernarda Alba

    Le 11 septembre 2015 à 23:30 par marille

    Cette pièce est agréable à voir et bien jouée. La thématique de la place de la femme et de son rapport à l’homme dans le contexte historique de l’Espagne des années 30 est très présente, et c’est intéressant. Cela parle aussi des relations familiales, au sein d’une famille de 5 filles et d’une mère très autoritaires, coupées du monde.
    Le texte, écrit en 1936 par Federico Garcia Lorca explore peu la dimension psychologique des personnages, ce à quoi je m’attendais pourtant en lisant le descriptif. C’est finalement peut-être plus une histoire d’amour impossible et de révolte au sein d’une famille que d’enfermement.
    Les décors sont très simples, et les tenues parfois un peu (voir beaucoup) anachroniques, ce qui enlève un peu de crédibilité à l’ensemble. Mais avec un peu d’imagination, ça passe.
    La pièce n’est pas très longue, elle ne tire pas en longueur, on ne s’y ennuie pas.
    Ce n’est pas une pièce qui en met plein la vue, mais c’est un texte qui gagne à être connu et qui est bien présenté.

    Répondre à ce message
    • La Maison de Bernarda Alba

      Le 7 octobre 2015 à 02:14 par bolino

      Bravo et merci pour ces commentaires de complaisance. J’ai assisté à une des représentations et j’étais véritablement ému de tant de maladresses, d’un jeu désuet et tout à fait dépassé, de comédiens d’une autre époque dans une mise en scène à la limite du grotesque !

      Répondre à ce message
  • La Maison de Bernarda Alba

    Le 14 septembre 2015 à 10:44 par dounyc

    J’étais très heureuse d’aller voir cette pièce qui illustre magnifiquement la condition féminine au sein d’une une famille aisée de l’Espagne rurale au vingtième siècle. Mais lorsque nous sommes arrivés, il y avait eu des désistements et nous étions si peu de spectateurs que nous n’étions finalement pas certains que la pièce serait jouée... Pourtant, très professionnelles, les actrices sont montées sur scène et nous ont gratifié de leur meilleur jeu, comme si nous étions des VIP. Elles s’inquiétaient un peu, nous ont elles dit par la suite, de notre silence (il est vrai que lorsque les spectateurs sont nombreux, un rire en entraîne un autre, etc.)... mais en vérité nous écoutions religieusement tant nous étions muets d’émerveillement ! Car on s’y serait cru, en réalité, chez Bernarda, non pas pour les costumes et les tenues (je suis assez d’accord à ce sujet avec le commentaire précédent), mais pour les tirades, les mouvements des corps et les expressions des visages. C’était superbement interprété, par toutes les actrices ; d’ailleurs je ne saurais dire laquelle j’ai préféré, chacune excellant dans son rôle. Un tout grand merci pour ce très beau moment !

    Répondre à ce message
  • La Maison de Bernarda Alba

    Le 14 septembre 2015 à 13:44 par gaviria

    Une ambiance très conviviale.La pièce parle de la place de la femme à une époque heureusement révolue où le temps s’écoulait très lentement. Le seul passe-temps c’était la couture, la seule motivation attendre le candidat parfait issu d’une bonne famille. L’amour ne rentrait pas en ligne de compte. Très réussi le jeu d’actrices, j’ai ressenti au plus profond de moi la révolte de Adela.
    Merci pour ce voyage dans le temps.

    Répondre à ce message
  • La Maison de Bernarda Alba

    Le 15 septembre 2015 à 17:48 par Francisco

    Très bon jeu entre les actrices....... Mais où était donc passé Pepe ? En tout cas j’ai relevé, parmi le public dans la salle, plus de spectatrices que de spectateurs....Encore un signe de notre temps même si c’est un voyage dans le temps. Et si rien n’avait vraiment changé ?

    Répondre à ce message
  • La Maison de Bernarda Alba

    Le 19 septembre 2015 à 08:43 par Zabou

    Belle représentation par des comédiennes très professionnelles.
    Mon coup de coeur, comme toujours, pour Valérie Drianne qui a un bel avenir devant elle.
    Petit message pour les gagnants de places de théâtre : La Flûte Enchantée est un petit théâtre sans subvention, il offre généreusement des places, alors n’hésitez pas à prendre une petite consomation servie par un Monsieur toujours souriant.

    Répondre à ce message
  • La Maison de Bernarda Alba

    Le 21 septembre 2015 à 14:47 par Viviane De Smet

    Soirée et spectacle inoubliables. Jacqueline Préseau est remarquable dans le rôle de Bernarda et ses comédiennes, talentueuses. Captivant du début à la fin. A voir absolument. Luc et Viviane.

    Répondre à ce message
  • La Maison de Bernarda Alba

    Le 21 septembre 2015 à 18:22 par cleandre

    Superbe interprétation du troisième volet de la "Trilogie rurale" et dernière oeuvre de Federico Garcia Lorca. Jacqueline Préseau incarne avec perfection Bernada, la femme la plus aisée d’un village andalou dans les années 30, murée dans son obsession du respect des traditions d’un autre âge et de la peur du jugement de sa maisonnée par la société qui l’entoure.
    On ne peut rester indifférent au drame qui se joue devant nous.
    Excellent spectacle que je recommande vivement.

    Répondre à ce message
  • La Maison de Bernarda Alba

    Le 23 septembre 2015 à 11:02 par stephy

    Pièce magnifique.
    Superbe interprétation de cette situation de deuil de 8 ans et de la domination de la mère sur ses filles , domination qui ne peut entraîner qu’un drame.
    Merci pour ce spectacle.
    A voir absolument.

    Répondre à ce message
  • La Maison de Bernarda Alba

    Le 25 septembre 2015 à 11:57 par Joenath

    Très beau texte de Garcia Lorca, très bien jouée également par 8 actrices. Pièce de qualité qui est un agréable moment théâtre. Mise en scène sobre dans ce petit théâtre sans grands moyens. A conseiller vivement.

    Répondre à ce message
  • La Maison de Bernarda Alba

    Le 26 septembre 2015 à 13:50 par Charlotte V.

    J’y ai accompagné une gagnante de ’DLP’, et donc oui, ce théâtre n’étant pas subventionné, des places offertes par DLP, alors on consomme un minimum... et puis un maximum, par le bar, par leur bibliothèque (revente de livres au profit du théâtre), et puis avant il y avait ’les sachets de bonbons’...et finalement les fameux biscuits.

    1 acte, 2 actes, 3 actes, conquises du début jusqu’à la fin. La fin qui nous prend au dépourvu, car finalement nous étions attachées à chacune, et imaginions bien le brûlant Pepe. Chaque comédienne joue son rôle avec mesure, retenue ou emportement... même si j’ai déjà préféré Jacqueline Préseau dans d’autres rôles (’Les Fugueuses’ p.ex.).

    Répondre à ce message
  • La Maison de Bernarda Alba

    Le 26 septembre 2015 à 15:21 par Vandaele

    Ambiance très conviviale et habituelle de ce petit théâtre.
    Jacqueline Préseau est remarquable entourée de comédiennes talentueuses.
    Nous avons passé un très agréable moment.

    Répondre à ce message
  • La Maison de Bernarda Alba

    Le 27 septembre 2015 à 19:43 par bafie

    8 femmes en scène, un huis-clos.
    Il ne doit rien se passer dans la maison de Bernarda Alba.
    Sous une chaleur assommante, ces femmes recluses et empêchées de vivre vont pourtant être confrontées à la passion, la haine, la mort.
    Un texte fort de Federico Garcia Lorca, 8 actrices (militantes ?) nous donnent à vivre ce huis-clos sur la scène du théâtre de la Flûte enchantée. Une plongée hors du temps, une ode rebelle à la vie.

    Répondre à ce message
  • La Maison de Bernarda Alba

    Le 27 septembre 2015 à 20:31 par afrg

    La Fée Enchantée a l’habitude de nous offrir une programmation variée et de qualité. Ce spectacle n’échappe pas à la règle. Les comédiennes y sont talentueuses et nous font vivre un excellent moment de théâtre. A recommander.

    Répondre à ce message
  • La Maison de Bernarda Alba

    Le 28 septembre 2015 à 00:27 par nimsay

    J’étais assez dubitative avant de voir cette pièce mais ayant gagné les places, je me devais de tenter le coup. Alors avant toute chose j’ai été lire vos commentaires et je dois dire que lors de la représentation, j’ai éprouvé les mêmes sentiments que la plupart de vous.
    J’ai bien aimé ce spectacle. Les actrices avaient un très bon jeu et malgré la petite scène et les costumes simples, mon compagnon et moi avions l’impression d’être dans la maison de Barnarda.

    J’ai aussi pu découvrir le petit théâtre de la flûte enchanté, petit mais convivial alors je pense que j’y retournerais bientôt. Merci à l’équipe pour vos concours qui permettent d’assister à des spectacles dans des lieux parfois inconnus. C’est un plaisir de partir les explorer avec mon homme :)

    Répondre à ce message
  • La Maison de Bernarda Alba

    Le 2 octobre 2015 à 10:22 par ClaudiaA

    Il y a quelques année j’avais vu le magnifique film dirigé par Mario Camus. J’avais gardé l’impression d’une œuvre ou l’émotion retenue prête à éclater était palpable à chaque instant. J’ai eu le plaisir de retrouver ce sentiment dans cette version théâtrale. Un magnifique jeu des actrices rendaient cette œuvre vivante, et pleine d’émotion brute. Je félicite toute la troupe pour cette magnifique présentation ! J’en suis ressortie chamboulée et heureuse. Félicitation à toute la troupe du Théâtre de la Flute Enchantée pour les présentations de qualité qui nous sont proposées.

    Répondre à ce message
  • La Maison de Bernarda Alba

    Le 3 octobre 2015 à 09:39 par mauvever

    Avec Jacqueline Préseau et Françoise Licour toujours au top de leur forme,Valérie Drianne qui monte en puissance,Ilona Merkovic qui semble enfin "libérée" et les trois autres comédiennes font de ce spectacle un tout grand moment d’excellent théâtre. Dans une Espagne,ici l’Andalousie puritaine ,où la rigidité des principes et l’austérité font loi ,Garcia Lorca nous conte l’histoire d’une mère despote ,grenouille de bénitier obnubilée par le "qu’en dira -t-on" où l’homme semble être placé au rang de prédateur ou du moins de méchant loup dans ce huis clos matriarcal et de ses cinq filles toutes différentes les unes des autres avec leur désir, leur jalousie , certaines soumises et une plus jeune rebelle avide des joies ,découvertes et plaisirs de la vie , la délation bien orchestrée par une servante aigrie règne en maître mot dans cette maison où les murs ne semblent jamais assez épais pour y contenir tous les secrets de famille. Deuil et même grand deuil, les costumes se devaient d’ être sobres, ils le sont, ce qui explique mon étonnement face à certaines remarques de spectateurs ,nous ne sommes pas à la grande Feria de Séville, allez, bon prince ,quelques mantillas (noires)supplémentaires n’étaient pas superflues, histoire de ne pas mettre 10/10 à cette pièce . Je n’oublie jamais de mentionner l’accueil , la gentillesse et la disponibilité de ces Gens de Théâtre et pour encore taper "une fois" de plus sur le clou, toujours sans aucune aide nationale, régionale ,communale, ni communauté Française .Triste ! !!!!!!!!
    Mauvevert Ph.NEUS

    Répondre à ce message
  • La Maison de Bernarda Alba

    Le 4 octobre 2015 à 15:39 par Alexei

    Comme toujours on reconnait ici le style de la flûte enchantée. Petit théâtre qu’il est fort dommage qu’il ne soit pas plus mis en avant contrairement à d’autres qui font certainement moins bien.

    Concernant la pièce, cela m’a quelque peu fait sourire parce que ayant une mère espagnole, je peux comprendre plus facilement le contexte et y retrouver des des comparaisons sur le qu’en dira-t-on.

    La pièce a un superbe casting composée uniquement de femmes que j’ai eu l’occasion de voir dans d’autres pièces. Mais le plus présent comme souvent dans ce genre de pièce est celui qui ne parait pas. Et dans ce cas là, celui-ci est présent et absent n’est autre que l’homme. Celui-ci incarne l’espoir d’amour, de liberté qui sont opprimé par une mère castratrice.

    Mais je pourrai écrire une roman sur l’analyse de cette pièce mais le mieux est encore que vous alliez la voir pour vous faire votre propre opinion.

    Pour les amateurs de cinéma, je ferai un comparatif avec le Virgin Suicide de Sophia Copolla.

    Et je finirai par dire que contrairement à certains commentaires, je dirai que ce genre de situation n’est sans doute pas abolies. Certes l’Espagne a évoluée et n’est plus aussi encrée dans ce genre de traditions dépassée et d’un autre temps. Mais il se peut que cela existe encore dans des contrées rurales et dans d’autres pays.

    Répondre à ce message
  • La Maison de Bernarda Alba

    Le 5 octobre 2015 à 12:48 par Millecam

    La Maison de Bernarda Alba est une pièce de théâtre qui frôle la perfection.Maison verrouillée par la veuve Bernarda,mère trop autoritaire pour imposer à ses filles un deuil de huit ans.Ses filles cloîtrées ne connaîtront jamais la joie de vivre leur
    jeunesse ;Triste,.Amelia a bien résumée la situation en disant que naître femme est la pire des punitions.Angustias la fille aînée,la plus aisée ,est fiancée à Pepe le Romano qu’elle adore,mais ce dernier ne voue son amour qu’à Adela,,la fille cadette de Bernarda,et Adela est folle de Pepe le Romano.Par une indiscétion d’une de ses filles sur ces nouveaux amours,Bernarda tire sur Pepe à coup de fusil et ce dernier file sur son cheval à tout jamais.Bernarda,ses filles,La Poncia,la servante sont réunies dans la salle de séjour quand,soudain un coup de fusil se fait entendre.Et là,ils remarquent qu’Alela est absente.La conclusion est ......morbide.
    Toutes les comédiennes ont jouées leur personnage à la perfection.Applaudissements à toutes et merci pour ce merveilleux spectacle.

    Répondre à ce message
  • La Maison de Bernarda Alba

    Le 5 octobre 2015 à 17:17 par rvdm0112

    La pièce était interprétée magistralement et avec beaucoup de conviction et de sensibilité . Cependant, au-delà de la grande qualité du spectacle, cela fut surtout pour moi l’occasion de découvrir un lieu que je ne connaissais pas, un petit théatre à l’atmosphère intime et familiale qui, d’année en année, se bat pour sa survie avec des moyens dérisoires, sans aide financière extérieure et met tout en oeuvre pour gater et fidéliser son public . Bravo à toute l’équipe .

    Répondre à ce message
  • La Maison de Bernarda Alba

    Le 6 octobre 2015 à 09:59 par hello

    La condition de la femme dans les années 30, en Espagne : pas toujours si dépassée actuellement dans certaines familles ou pays. Intéressant de connaître le contexte de l’époque de Garcia Lorca en Espagne, au temps du franquisme, de la tradition et de la tyrannie : cela vaudrait la peine de situer la pièce dans son contexte d’époque, en présentant la pièce avant de la jouer car le discours de l’auteur est bien plus vaste que l’on peut s’imaginer, en voyant la pièce.
    Belle prestation : j’ai surtout apprécié Françoise Licour tellement son jeu est naturel et Valérie Drianne qui nous fait percevoir une belle carrière. Merci aux 8 !

    Répondre à ce message
  • La Maison de Bernarda Alba

    Le 7 octobre 2015 à 14:36 par fpouriel

    Tres belle pièce que j’ai eu la chance de voir grâce au concours de demandez-le-programme.
    Je tiens à féliciter les comédiens qui ont acceptés de jouer malgré le nombre de spectateur (4) le dimanche 13 septembre (et pourtant il y avait 4 gagnant au concours ce qui aurait du faire au moins 8).
    Pièces très amusantes malgré le contexte, dans laquelle on ne s’ennuie pas un instant. Un petit théatre qui mériterai un peu plus d’attention...

    Répondre à ce message
  • La Maison de Bernarda Alba

    Le 29 octobre 2015 à 09:16 par struyf

    Pièce très agréable ,la condition de la femme est le fil conducteur .Alba règne et dirige d’une main ferme cette famille endeuillée .
    Les actrices y sont crédibles ;J’y ai surtout remarqué la performance de l’actrice principale.
    Personnellement ,j ’adore ce petit théâtre très ’famille’.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
  • Se connecter
Votre message

Théâtre de La Flûte Enchantée


Rue du Printemps, 18
1050 Ixelles