La Clemenzia Di Tito

Bruxelles | Spectacle | Théâtre des Martyrs

Dates
Du 20 au 27 juin 2021
Horaires
Tableau des horaires
Théâtre des Martyrs
Place des Martyrs, 22 1000 Bruxelles
Contact
http://www.theatre-martyrs.be
billetterie@theatre-martyrs.be
+32 2 223 32 08

Moyenne des spectateurs

star-offstar-offstar-offstar-offstar-off

Nombre de votes: 0

La Clemenzia Di Tito

Cet opéra “de couronnement” est une puissante fable sur l’amitié, la passion, la trahison et le pardon. Metastasio affirmait avoir conçu le livret comme “un miroir pour les princes”, une parabole historique offerte à un roi contemporain, non pas pour qu’il puisse voir ce qu’il était, mais pour qu’il puisse voir ce qu’il pourrait devenir. Mozart, fidèle à lui-même, s’intéresse davantage à l’homme privé qu’à l’homme politique. Ainsi, 230 ans plus tard, l’ultime composition de Mozart pour la scène est plus que jamais d’actualité. Titus doit, lui aussi, faire face à une crise après l’autre. Un trône à défendre, une dynastie à fonder, un coup d’État à déjouer, une trahison à juger. Comment va-t-il s’en sortir ? Choisira-t-il le bien-être de la nation ou sa propre poursuite du bonheur ? Le pardon peut être considéré comme le thème le plus récurrent dans tous les opéras de Mozart. Titus en est l’incarnation. Il est mis à l’épreuve, mais il se maîtrise, et c’est ce drame personnel qui se joue lentement, presque rituellement, tandis qu’autour de cette lente transformation les passions tourbillonnent, les liens se rompent, l’anarchie menace. C’est, enfin, la douce grandeur de la musique qui redresse, restaure et triomphe.

Distribution

L’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie | Gabriel Hollander, chef d’orchestre | Eric Gobin, metteur en scène | Gaël Bros, costumes | Frédéric Philippe, décor | Benoît Théron, éclairage | Françoise Ponthier, coach de mouvement scénique | asbl Amadeus & Co, producteur

Laissez nous un avis !

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
    Se connecter
Votre message

Théâtre des Martyrs


Place des Martyrs, 22
1000 Bruxelles